frendeites
Communautés

David Hockney : Rétrospective au Centre Georges Pompidou

Pour ses 40 ans, le Centre Georges Pompidou célèbre un autre anniversaire : celui des 80 ans de l'artiste britannique David Hockney. À cette occasion, le musée expose, en collaboration avec le Tate Britain Museum de Londres et le Metropolitan Museum de New York, la plus grande rétrospective jamais consacrée au peintre, sur fond d'architectures et de paysages californiens.

L'environnement citadin est primordial dans l'œuvre du plasticien. Son rapport à l'urbanisme avait d'ailleurs déjà intéressé l'institution française qui, en 1999, lui consacrait une exposition nommée « Espace / Paysage ». Lorsqu'il pose ses valises à Los Angeles, le peintre anglais est saisi par l'omniprésence des piscines, la géométrie parfaite des habitations et les couleurs éclatantes d'une ville à l'atmosphère si particulière.

6154nomini

Si les toiles de David Hockney reprennent la palette chromatique utilisée par Matisse, la liberté des formes développées par Picasso ou encore le travail de la lumière d'Edward Hopper, sa représentation des habitations modernistes de la côte ouest est unique.

Développée dans les années 1950, l'architecture californienne s'inspire des bâtiments rectangulaires et minimalistes du Bauhaus et des constructions de Le Corbusier. Ses grands volumes cernent souvent des piscines, qui deviennent pour l'artiste de véritables objets de fascination. Ce dernier réalise par exemple, en 1967, A Bigger Splash devenue depuis une œuvre iconique, dont le nom a notamment inspiré le film de Luca Guadagnino, remake de La Piscine de Jacques Deray. Hockney met par ailleurs en scène son amant, Peter Schlesinger, encore une fois dans une piscine, et explore, à travers ces bassins, le mouvement, la lumière et la couleur, tout en représentant les lignes parallélépipédiques caractérisant les constructions californiennes.

Que ce soit à l'acrylique, à la peinture à l'huile ou en photos, à l'aide de son fidèle Polaroïd, le plasticien retraduit l'ambiance unique de Los Angeles véhiculée par ses éléments spatiaux. Une exposition à ne pas rater.

David Hockney, rétrospective, jusqu'au 23 octobre 2017, Centre Pompidou, Paris (4e).

Pour en savoir plus, visitez le site du Centre Pompidou

Photographies :
1) Cameraworks 1984
2) Beverly Hills Housewife 1966
3) A Bigger Splash 1967
4) Portrait of an artist (pool with two figures) 1972
5) Sunbather 1966
6) Saving and Loans Building 1967
7) Portrait of Nick Wilder 1966
8) A Lawn Sprinkler 1967
9) Cameraworks 1984
10) Saw at Howard and Catherine's 1994

Publier votre commentaire

0
  • Aucun commentaire sur cet article.

ADC Awards

ADC-Awards-2017 logo-250-01
Les réalisations architecturales les plus remarquables élues par la communauté professionnelle

>> En savoir plus

 

MIAW

logo miaw blanc ok

Un Prix international décerné aux meilleurs produits par les architectes et les professionnels de l'agencement

>> En savoir plus

 

CONTACTEZ-NOUS !

5, rue Saulnier - 75009 PARIS

T : +(33) 1 42 61 61 81

F : +(33) 1 42 61 61 82

contact@muuuz.com

www.archidesignclub.com

à propos

plan du site

mon compte